Menu
Retour aux services

Microscope – maintenance et diagnostic parodontal

L’examen microbiologique au microscope n’est pas toujours utilisé lors du diagnostic ou de la maintenance de la maladie parodontale. À lui seul, le microscope n’est pas suffisant pour poser un diagnostic. Il est considéré comme complémentaire aux autres méthodes de dépistage, comme l’examen approfondi des poches parodontales par sondage.

Le microscope à contraste permet de connaître la composition précise de la flore microbienne présente dans la plaque dentaire. En identifiant ces bactéries, le dentiste administre la médication appropriée qui contrôlera efficacement le processus inflammatoire. L’examen microbiologique peut également être utile durant le traitement actif pour vérifier l’état d’activité de la maladie et contrôler l’infection.

Après le traitement, l’objectif est de maintenir l’état parodontal obtenu. Pour ce faire, un suivi minutieux et régulier est effectué (bilan parodontal, contrôle de la plaque, remotivation du patient face à ses stratégies d’hygiène buccale). Un nouvel examen microscopique peut être fait pour valider les résultats des traitements parodontaux et informer le patient sur l’évolution de l’état de sa maladie parodontale.

Bien qu’il ne soit pas absolument nécessaire, l’examen microscopique, qui est simple, rapide et peu coûteux, contribue au bon déroulement du diagnostic et au succès des traitements parodontaux.

Sources :

Cabinet dentaire du Dr Fabienne RENARD-BOLZE. Repéré à  https://dr-renard-bolze-fabienne.chirurgiens-dentistes.fr/parodon-ep4583

Le fil dentaire. (2010). Quelle est la place de la microbiologie en parodontie clinique? Repéré à https://www.lefildentaire.com/images/stories/ClinicFOCUS/lfd58_microbio_charon_v5.pdf